J’ai découvert ce jeu d’ambiance pour débuter une soirée il y a peu de temps chez un ami. Malgré le fait que j’étais complètement malade ce jour-là (angine blanche + laryngite je vous laisse imaginer mon état), je me suis vraiment bien amusée. C’est un jeu à boire : préparez-vous à picoler (ou avec de l’eau pour les BOB)! Je vous rappelle au passage que l’abus d’alcool est mauvais pour la santé et qu’il faut par conséquent en consommer avec modération. 

18+ 30-60 min 2-18

Les +
Compacte et emportable partout
Cartes plastifiées
Belles illustrations
Pas besoin de boire de l’alcool pour s’amuser
Les -
Peu d’éléments différents
Nombre de gorgées hallucinant

Description du jeu 

L'ensemble du jeu Drinking Heroes

Vous incarnez un héro qui doit combattre des monstres de type eau, terre et feu. Le combat se fait au lancé de dé, ajout d’un bonus en fonction de votre héro ou d’une carte sort vous accordant un supplément au jet. Si vous ratez votre jet de dés, votre score indiquera le nombre de gorgées à boire. Chaque monstre a une valeur que vous cumulez quand vous les tuez. A la fin de la partie, c’est le héro ayant le plus de points qui est le champion.

Alcool … ou pas :

Vous n’êtes pas un grand buveur ? Ou alors vous conduisez pour rentrer chez vous ? Ou encore vous êtes malade ? Pas de panique ! Vous n’êtes pas obligé de boire. Les règles sont bien évidemment adaptables. Personnellement, lorsque j’étais malade, j’avais joué à l’eau. Le jeu prévoit une règle particulière pour ceux qui jouent sans boire : maximum 2 essaies par monstre et les sorts de distribution de gorgées ne s’appliquent pas à eux.

Pour ma part, je pense qu’on peut très bien faire ce jeu sans se prendre la tête et que chacun fasse comme il le souhaite. Le tout est de ne pas abuser de la boisson et “nada” pour ceux qui conduisent !

Matériel  

Les différentes cartes héros du jeu Drinking Game

Vous jouez à l’aide de cartes plastifiées (ajout de valeur énorme compte tenu de la boisson) et d’un dé. Les illustrations sont vraiment chouettes et les monstres sont clairement identifiables.

Règles du jeu 

En début de partie, vous tirez une carte héro au hasard. Chaque héro est différent et possède des bonus au jet de dé particuliers. Vous séparez les cartes sorts des cartes monstres et mélangez les tas séparément. 

Au départ, chacun reçoit 2 sorts qu’il peut voir secrètement. Ces sorts permettent de distribuer des gorgées, donnent des bonus au jet de dés ou encore permettent de piquer une carte à un adversaire. A chaque fois qu’un nouveau monstre est tiré de la pioche, le joueur dont c’est le tour peut décider de l’attaquer ou non. 

En fonction de son bonus, un héro aura plus de chance qu’un autre de vaincre un monstre de type eau, terre ou feu. Chaque monstre a son nombre maximum d’essaies énoncé sur la carte ainsi que le jet de dé qu’il faut pour le battre ou au contraire le nombre de gorgées que vous devrez boire si vous échouez. 

Jeu Drinking Heroes en cours de partie

Vous ne pouvez jouer qu’un seul sort par tour. Lorsque vous avez réussi à tuer un monstre (vous prenez alors ce monstre qui rejoint votre cimetière et qui sera comptabilisé à la fin de la partie), vous récupérez un nouveau sort dans la pioche . Le jeu se termine lorsque la pioche de monstres est vide.

Vous avez donc la stratégie d’essayer d’éviter à tout prix les gorgées (mais alors vous ne remportez pas de points). Ou la stratégie de tenter le tout pour le tout à chaque fois que vous en avez l’occasion pour prendre un max de points mais du coup en risquant de boire nettement plus !

Exemple : Martin est l’héroïne “Yndris, la Sorcière Maléfique” qui donne un bonus de +1 contre le feu et le terre. Il pioche un minotaure level 6 de type eau. Il doit donc faire un jet de 7 ou + pour le vaincre. Comme il possède une carte sort bonus +3 pour le type eau, Martin tente sa chance et lance le dé. Il fait un 6 avec le dé auquel s’ajoute 3 de son sort ce qui donne 9. Ce joueur gagne donc le monstre qu’il place avec ses autres monstres.

Vous pouvez également jouer en coopération. Le but est alors de tuer tous les monstres. Pour cette version, vous enlevez toutes les cartes de distribution de gorgées des sorts. S’il reste un monstre invaincu après que chaque héro ait tenté sa chance, vous avez tous perdu.

Variété du jeu 

Les 6 cartes monstres différentes du jeu Drinking Heroes

Le principe est assez sympa et je pense que pour débuter une soirée, “Drinking Heroes” saura mettre l’ambiance. Par contre, je n’y jouerais pas des heures… Il y a 6 monstres différents dans 3 éléments pour 63 cartes de monstre, quelques sorts donnant des bonus au jet de dés, pour piquer un monstre à un adversaire, donner des gorgées et… C’est tout ! Le jeu est très simple (peut être dans l’optique de garder tous les héros “aptes” à combattre même après une ou deux parties).

Principe des gorgées : 

Exemple de carte monstre et des gorgées à boire dans le jeu Drinking Heroes

La distributions des gorgées est assez abusée. Pour peu que vous fassiez 2 essais perdus sur un monstre de niveau 6, vous pouvez cumuler jusqu’à 20 gorgées ! Du coup, c’est à se demander ce que les concepteurs du jeu appellent par “gorgée”. Si c’est une gorgée à la “j’humecte mes lèvres du nouveau vin rouge que me propose Bobonne aux goûts douteux” je comprends. Par contre, s’il pensaient plus aux gorgées du type “une bière vaut 6 gorgées” comme avec mes potes, alors là, on n’a pas fini de cuver… 

Bref, à vous de voir ce que vous définissez par “gorgée” ou si vous décidez simplement de diviser le nombre par 2.

Autre jeu du même auteur chez Drinking Game 

Boîte du jeu Drinking War

“Drinking War” est le premier jeu de Drinking Game et est stratégique. Dans cette version, vous vous retrouvez dans la Rome Antique. Vous y découvrirez 3 façons différentes de jouer. Vous retrouverez également le principe des gorgées mais qui sont, cette fois, plus gérables grâce à vos points de vie. Evidemment, votre but sera d’en garder un maximum. 

Conclusion 

Je trouve que “Drinking Heroes” est chouette à jouer entre amis lors de petites soirées sans prise de tête. Par contre, ce n’est ni un jeu adapté en famille ni à sortir à un drink entre collègues. Je le garde plus comme idée de cadeau à offrir à un ami. Il a un style bien à lui mais n’est pas le plus original de part ses cartes redondantes. Si je devais en acheter un, je pencherais donc plus vers le “Drinking War” qui a l’air de se renouveler un peu plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *