Vous avez toujours rêvé de devenir un nain voleur portant des sandales de protection ? Alors ce jeu est fait pour vous ! Munchkin est un jeu de cartes se basant sur l’heroic fantasy. Vous devrez battre des monstres pour gagner des niveaux, ou au contraire les renforcer pour en faire perdre à vos adversaires. Parfois, le marchandage (voire chantage) vous sera nécessaire pour battre un monstre et gagner ses trésors…

10+ 60 min 3-6

Les +
Originalité et humour des cartes
Clarté des différents types de cartes
Nombreuses extensions disponibles
Niveau à atteindre adaptable
Illustrations très sympathiques et détaillées
Les -
Très dépendant de la chance
Possibilité de mourir
Absence de matériel pour compter les niveaux
Durée de jeu très variable
Diversité des cartes rend les règles complexes

Description du jeu 

Jeu Munchkin

Chaque joueur possède différents types de cartes. Avec celles-ci, on peut devenir un personnage avec une race (une seule sauf si on possède une carte spéciale) et une classe. Les cartes permettent d’augmenter la force de frappe de votre personnage. Vous aurez la possibilité de battre un monstre de niveau 12 même si vous n’êtes qu’un niveau 2. 

Vous l’aurez compris, vous devez combattre pour gagner. Mais attention ! Les choses peuvent se compliquées. En effet, vos adversaires peuvent au choix, vous aider à combattre un monstre (moyennant récompense) ou renforcer le monstre pour vous faire perdre !

Le jeu se déroule en phases variables de combat, négociation et amélioration. En fonction de la durée des négociations, le jeu peut être beaucoup plus long que ce qui était prévu à la base. 

Matériel 

Cartes Trésor du jeu Munchkin

Les cartes sont vraiment drôles et bien illustrées. Une chose que j’ai particulièrement apprécié en jouant est le symbole en forme de carré sur la pointe qui a une couleur pour chaque type de carte. Cela permet de s’y retrouver entre les monstres, les races, les classes, les améliorations du personnage, les améliorations d’attaque, les objets et autres. Les cartes sont séparées par 2 versos différents. La porte représente les cartes Donjon. La masse d’objets rares et de pièces est le verso des cartes Trésors.

Exemple : Voleur et Guerrier sont des classes. Elfe est une race. Succube Langue-De-Belle-Mère et Binoclard Hurleur sont des monstres. Bébé !, Enragé; et Malédiction ! Changement de Classe sont des malédictions.  

Dé du jeu Munchkin

Il y a également un dé utilisé lorsque vous voulez fuir face au monstre. Il est assez sobre avec juste le 1 qui est remplacé par le symbole de l’échec critique.

Malheureusement, il n’y a pas de matériel pour compter les niveaux prévus dans le jeu de base. Il existe des extensions qui le permettent. Le jeu propose simplement de prendre des objets que l’on a chez soi en suffisances : pièces, jetons ou “n’importe quel bidule permettant de compter jusqu’à 10”. Par contre, il existe une application “Level Counter” qui est disponible sur iPod, iPod touch et Android.

Règles 

Cartes Donjon du jeu Munchkin

Les règles peuvent sembler complexes et longues à cause de la diversité des cartes. En réalité, il faut moins d’une partie pour les comprendre entièrement et pouvoir les réexpliquer facilement.

Le but du jeu est d’atteindre le niveau 10 (ce dernier niveau est à atteindre en battant un monstre). C’est tout à fait adaptable ce qui est vraiment top si on a plus ou moins de temps devant soi.

Pour le bon déroulement du jeu, il faut distinguer les différents endroits où peuvent se placer les cartes. Vous avez les 2 pioches ainsi que leur défausse à chacune. En main :  ce sont les cartes que vous n’avez pas encore jouer et que vous gardez cachées. En jeu : vous posez les cartes de votre propre personnage devant vous sur la table face visible. Une fois déposées devant vous, les cartes en jeu ne peuvent pas être reprises. Elles ne peuvent être que défaussées ou échangées.

En début de partie, séparez les deux pioches (Trésor et Donjon). Donnez 4 cartes de chaque pioche à chacun des joueurs. Chaque joueur commence au niveau 1 en tant qu’Humain. Avec les 8 cartes de départ, vous pouvez améliorer votre statut en plaçant des cartes devant vous (une race, une classe et/ou des objets qui s’y appliquent). 

Exemple : Lila n’a pas de carte race, elle reste donc Humaine. Par contre, elle place la carte Magicien (= classe) et améliore son potentiel de frappe de +1 grâce à l’objet Casque de Courage.

Illustration de l'exemple en début de partie du jeu Munchkin

Lorsque tout le monde a placé correctement ses cartes, le jeu peut commencer. Chaque joueur joue à tour de rôle. Le jeu se déroule dans le sens des aiguilles d’une montre. 

Un joueur qui débute son tour commence par ouvrir une porte (retourner une carte Donjon). Il peut alors trouver différentes choses derrière :

  • Si c’est un monstre, il doit le combattre. Pour cela, il doit surpasser le nombre qui se trouve dans les coins en haut de la carte dans un carré orange. Pour le surpasser, le joueur doit additionner son niveau, les améliorations de son personnages liées aux objets posés devant lui et les cartes qu’il a en main qui ne s’utilisent qu’une seule fois (carré bleu). A ce moment-là, un autre joueur peut soit proposer son aide, soit renforcer le monstre (carte avec un carré vert et un chiffre), soit ne rien faire. Il peut également tenter de déguerpir. Cela se fait au dé. Le joueur doit se baser sur ce que la carte monstre indique.

Exemple : Marc est niveau 1 avec deux objets qui améliorent sa force de frappe de +3 chacun. Il a donc 7 en force de combat au total. Il pioche un Suceur de Tête de 8. S’il veut le battre, il lui faut encore 2 points. Il ajoute un Missile Magique qui lui donne +5. A ce moment-là, Lila renforce le monstre avec un Enragé (+5). Heureusement, Marc a encore un Oh! Les Jolis Ballons! qui distrait le monstre (+5). En faisant le total, Marc a 17 et le monstre 12. Le monstre est vaincu et Marc gagne ses 2 trésors en plus d’un niveau.

Illustration de l'exemple de combat du jeu Munchkin
  • Si c’est une malédiction, le joueur doit appliquer (si possible) la malédiction immédiatement ou la garder en jeu si indiqué.
  • Si c’est une autre carte, le joueur peut la garder en main ou la jouer directement. Il doit tout de même la montrer aux autres joueurs.

Après avoir tiré la porte, le joueur peut chercher la bagarre à un monstre de sa propre main s’il n’en a pas rencontré précédemment. Alors, les mêmes règles s’appliquent.

Si le joueur n’a pas rencontré de monstre, il peut fouiller la pièce en prenant une carte Donjon et la plaçant dans sa main sans la montrer aux autres.

Pour terminer le tour, le joueur ne peut avoir plus de 5 cartes en main (6 pour les Nains). Il peut décider de jouer des objets en les mettant en jeu ou faire la charité en les donnant à d’autres joueurs. Il peut aussi les vendre. Il place des cartes objets pour un montant de 1000 pièces d’or dans la défausse correspondante ce qui lui permet de s’acheter un niveau. Il peut le faire jusqu’au niveau 9 mais le niveau 10 doit être gagné en battant un monstre.

C’est ensuite au joueur suivant de commencer son tour en tirant une carte Donjon.

Attention qu’il est possible de mourir. Le joueur perd alors tous ses droits sur la victoire puisqu’il ne peut plus monter de niveau.

Style 

Munchkin est un jeu d’ambiance basé sur des cartes humoristiques. C’est également un jeu stratégique et de coopération voire de bluff par moment. Le tout est de savoir rebondir sur les opportunités au bon moment !

Temps d’une partie  

Cartes du jeu Munchkin

Le temps est très varié d’une partie à une autre. Il suffit qu’une personne soit plus encline à vous mettre des bâtons dans les roues pour que le jeu dure deux fois plus longtemps… 

De plus, tenez compte des règles qui semblent un peu complexes au départ. Un groupe qui découvre le jeu tous ensemble mettra plusieurs heures avant de finir une partie complète.

D’un autre côté, l’avantage du but du jeu est qu’il vous permet de diminuer le niveau à atteindre. Ainsi, vous pourriez décider que le gagnant est le premier à 7 au lieu de 10, ce qui diminue le temps de la partie.

Extensions 

Extension 8 du jeu Munchkin : Centaure et Sans Reproche

Il en existe de nombreuses en français et malgré cela, il en existe encore beaucoup qui n’ont pas été traduites.

Plateau de progression

Un plateau double face qui permet de noter la progression dans les niveaux des différents joueurs mais avec aussi des emplacements pour les cartes à piocher et leur défausse. Cette extension comprend 12 pions et quatre cartes supplémentaires inédites (dont le Munchkin épique).

3 Clerc et (pas) net

Deck de 112 cartes avec une nouvelle classe : les bardes ! Mais aussi la race des Gnomes, de nouveaux monstres et trésors.

5 On Zeu Rôde Again

Deck de 112 cartes avec la classe des rôdeurs qui apparaît pour la première fois.Cette extension propose des monstres et trésors supplémentaires également.

8 Centaure et sans Reproche

Deck de 112 cartes avec l’apparition des races des Centaures et des Hommes-Lézards. Vous trouverez de nouveaux monstres ainsi que des améliorations de classe et de race dans cette huitième extension.

Munchkin Zombies Kill-O-Meter

Compteur de points sur le thème des Zombies.

Conclusion

Exemple de cartes du jeu Munchkin

Pour terminer, je pense que ce jeu est au top pour s’amuser en toute convivialité. Il n’est réellement pas adapté aux enfants de moins de 10 ans par son humour mais comblera les ados et adultes. Cependant, il ne faut pas trop se prendre la tête pour gagner à tout prix puisque la chance de tomber sur les bonnes cartes a beaucoup plus d’importance que la stratégie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *