Au fil du temps, chaque famille a créé ses propres règles additionnelles : cumuler les +2, mettre toutes ses cartes ayant le même chiffre d’un coup ou encore faire prendre 2 cartes à la personne qui ne suit pas le jeu et ne sait plus que c’est à elle de jouer.
Récemment, UNO a tweeté qu’il était interdit de cumuler les +2 et +4 (ni les mélanger) et que lorsque l’on reçoit ces cartes, on doit prendre dans la pioche le chiffre indiqué puis passer son tour.

Mise en place du jeu Uno

Revenons donc sur ces règles de base qui auraient pu nous échapper à force de jouer “comme à la maison”.

7+ 15-30 min 2-10

Boîte du jeu UNO

But du jeu :

Se débarrasser de toutes ses cartes en n’oubliant pas de dire le fameux “UNO” lorsque l’on dépose son avant-dernière carte et qu’il n’en reste donc plus qu’une en main et ce à chaque fois que l’on n’a plus qu’une carte en main. Si on oublie et qu’un adversaire dit “contre-uno” il va falloir reprendre 2 cartes dans la pioche.

/!\ On peut terminer la partie sur une carte action (passe ton tour, +2, changement de sens,…) mais pas +4.

Mise en place

Elle est assez simple. Pour savoir qui commence, chaque joueur prend une carte dans la pile et celui à avoir le chiffre le plus élevé (les symboles valent 0) doit se charger de donner les cartes. Il en donne 7 par personne. Il retourne la première carte du tas restant et ce dernier devient la pioche. Cette carte devient la base du jeu.

Mise en place de départ du jeu UNO à 4 personnes

/!\ Si la pioche est complètement vidée au cours d’une même manche et que cette dernière n’est pas finie, il faut garder la dernière carte retournée pour continuer la partie et mélanger les autres pour faire une nouvelle pioche.

Règles :

Tout d’abord, il faut toujours suivre la couleur. Exceptions :
– Quand on a le même chiffre ou le même symbole que sur la table en une autre couleur, on peut l’y mettre.
– Quand on a ni la couleur ni le chiffre correspondant, on peut mettre un +4. Si on la met alors qu’on avait une autre alternative et qu’un joueur s’en rend compte, le tricheur doit prendre 4 cartes. Si un adversaire accuse injustement un joueur de tricher, celui qui s’est trompé en accusant à tors doit prendre 6 cartes. Pour le vérifier, le joueur accusé doit montrer son jeu à celui qui l’accuse.
– Quand on a un joker noir.
– Quand on a aucune de ces cartes, alors il faut prendre une seule carte dans la pioche décider de la jouer ou non en suivant les règles ou passer son tour.

Cartes spéciales :

Cartes spéciales du UNO
  • Rond barré : la personne qui suit doit passer son tour.
  • Flèches : changement de sens, la personne ayant joué juste avant rejoue.
  • +2 : la personne qui le reçoit doit prendre 2 cartes dans la pioche et passer son tour.
  • +4 : la personne qui le reçoit doit prendre 4 cartes dans la pioche et passer son tour, celle qui a mis la carte choisit la nouvelle couleur et la personne qui celle qui a pris les cartes doit mettre une carte de la couleur choisie.
  • Joker noir : la personne qui met la carte choisit la prochaine couleur et la personne suivante doit mettre une carte de cette couleur.

/!\ Les cartes sont d’application tout le temps, même quand c’est la première carte de la partie sauf en cas de +4.

Illustration de l'exemple +2 du jeu UNO

Exemple : Lola pose un +2 jaune sur un 7 jaune. Max est la personne suivante. Il doit prendre 2 cartes dans la pioche et passer son tour. C’est donc à Sarah de jouer.

Déroulement du jeu :

Le jeu se déroule dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à utilisation d’une carte changement de sens.

Exemple de changement de sens dans le jeu UNO

Points :

Ils peuvent être comptabilisés pour savoir qui gagne après plusieurs manches. Le premier qui arrive à 500 points a officiellement gagné. Celui termine sans carte prend les points de ses adversaires à ce tour-là. Les chiffres valent ce qu’ils indiquent. Les cartes spéciales valent toutes 20 points sauf les noires (+4 et joker) qui valent 50 points.

Exemple : Max termine la manche. Lola a un 6, un 8 et un changement de sens ce qui fait 34 points. Patrick a deux 4, un 7, un +2 et un +4 ce qui fait 85. Sarah n’avait plus qu’un 0 et ne rapporte donc pas de point cette manche-ci. Max cumule donc 119 points pour ce tour.

Illustration de l'exemple pour le compte des points du jeu UNO

Pénalités :

Elles sont également présentes dans ce jeu. Comme expliqué précédemment, si on est pris à tricher avec le +4, c’est à nous de prendre les 4 cartes. Les 2 cartes à prendre en cas d’oubli du “UNO” sont aussi considérées comme une pénalité. Celle qui est peut-être moins connue par contre est celle qui dit que les commentaires sont interdits et pénalisés par 2 cartes prises dans la pioche. Idem si un joueur pose une carte alors que ce n’est pas à son tour de jouer.

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. Nul la nouvelle règle c’est trop trop nul c’est nul et en plus on peut pas poser à la suite les cartes nul le jeu

    1. Bonjour. 🙂 Les règles expliquées ici sont les règles officielles du UNO depuis son lancement. Par contre, je vous promets que les créateurs du jeu ne viendront pas vérifier les règles que vous appliquez chez vous. Autrement dit, tant que tous les joueurs se mettent d’accord sur les règles, vous faites un peu comme vous le voulez ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *